Ouverture de la Gallia Pontificia online (dir. Rolf Große)

La Gallia Pontificia online est la plateforme numérique de la Gallia Pontificia, entreprise liée au Göttinger Papsturkundenwerk, fondé en 1896 par Paul Fridolin Kehr sous les auspices de l’Académie des sciences de Göttingen dans le but d’éditer les actes pontificaux antérieurs à l’avènement d’Innocent III (1198–1216). Il s’agit d’étudier tous les contacts entre les églises françaises et la Curie avant ce dernier pontificat.

Confiée à en 1981 à l’Institut historique allemand, auquel s’est jointe en 1991 l’École nationale des chartes, la publication la Gallia Pontificia au nombre des « projets phares » (Leuchtturmprojekte) de la Fondation Max Weber.

Librement accessible en ligne à cette adresse, la Gallia Pontificia online donne désormais accès à un premier corpus de 1162 actes documentant les relations entre la papauté et l’archevêché de Reims, fruit de la révision d’un travail de longue haleine mené par Ludwig Falkenstein (1933-2015).

Recensement des lettres pontificales aux Arch. dép. de la Côte d’Or : rapport d’étape

Recensement par Antonin Bourquin (titulaire d’un master Mondes médiévaux à l’Univ. Lyon 2) des lettres des papes du Moyen Âge aux Archives départementales de la Côte d’Or à Dijon ; rapport d’étape à la Fondation Lausannoise pour la Protectection du Patrimoine :

Plus de 1100 documents récoltés, dont environ 450 sont d’ores et déjà insérés dans APOSCRIPTA.

Par ex. ce vidimus de 1367 d’une lettre (non répertoriée) de Clément IV (Viterbe, 3 juillet 1266) pour exempter les chartreux de l’excommunication : APOSCRIPTA n. 26736.

Bernard Barbiche, « Le Censimento Bartoloni et ses récents développements »

En remerciant vivement l’auteur et les éditeurs du volume pour leur autorisation, APOSCRIPTA met ici à disposition en format digital l’article récent de Bernard Barbiche sur une étape importante dans l’histoire de la recherche sur les originaux des lettres pontificales du XIIIe et du XIVe siècles :

Bernard Barbiche, « Le Censimento Bartoloni et ses récents développements. Un nouvel élan pour la diplomatique pontificale », dans Europa und Memoria/Mémoire et Europe. Festschrift für Andreas Sohn zum 60. Geburstag/Mélanges offerts à Andreas Sohn pour son 60e anniversaire, ed. Michaela Sohn-Kronthaler, Jacques Verger, Ratisbonne : EOS, 2019, p. 227-239.

Une présentation d’APOSCRIPTA sur le blog Rechtsgeschiedenis. Legal History with a Dutch view

A l’occasion de la journée d’étude Papsturkunden ohne Ende”: Datenbanken ohne Ende? / “Actes à l’infini”: des bases de données infinies?, un billet du blog Rechtsgeschiedenis. Legal history with a Dutch view (Otto Vervaart, Utrecht) présente APOSCRIPTA Dabase – Lettres des papes ainsi que les Carte Europae Medii Aevi, sous le titre Reframing Medieval Bureaucracy : databases for papal charters.

Ouverture en ligne des CEMA (Cartae Europae Medii Aevi)

En janvier 2022 a été ouvert le site web des CEMA (Cartae Europae Medii Aevi), plate-forme de conservation, d’interrrogation et d’analyse de corpus de document d’archive médiévaux.

La mise en ligne de cet extraordinaire instrument de travail, qui donne actuellement accès à environ 270 000 documents, est un événement important pour la communauté internationale des historiens du Moyen Âge.

APOSCRIPTA Database – Lettres des papes a contribué et contribuera bien sûr encore à l’enrichissement du corpus général des CEMA.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search